L'autoorganisation au niveau global: fracture de la trajectoire de développement économique et socialeстатья

Работа с статьей


[1] Shuper V. L'autoorganisation au niveau global: fracture de la trajectoire de développement économique et sociale // Pour une recherche économique efficace 61o Congrès de l’Association Internationale des Économistes de Langue Franaise. Sous la direction de Claudio RUFF ESCOBAR Alain REDSLOB Krzysztof MALAGA. — Universidad Bernardo O’Higgins, Santiago, Chili Santiago, Chili, 2020. — P. 384–394. La théorie phénomènologique de la croissance de la population planétaire avancée par Serge Kapitsa prévoit la stabilisation du peuplement de notre planète avant la fin du siècle et une très longue période de la baisse très peu importante après. Ça marque la distinction principale entre la théorie en question et la théorie de la transition démographique qui ne prévoit pas une telle baisse. La nouvelle stabilité va avoir à son base ou la croissance zéro ainsi que les conceptions qui en découlent comme le développement durable et la lutte contre le réchauffement planétaire ou le modèle du développement inexistant encore qui reste à élaborer. C'est le développement intensif qui peut succéder le développement extensif actuel avec son fétichisme quantitatif. Le développement intensif soit basé sur la créativité des gens et seule la renaissance de l'éducation va le permettre. Si oui on va éviter la menace de la population excessive puisque les créateurs peuvent tirer satisfaction de leur travail indépendamment de la reconnaissance de ses résultats. Une telle armée de réserve va créer les ressources inestimables de la société future.

Публикация в формате сохранить в файл сохранить в файл сохранить в файл сохранить в файл сохранить в файл сохранить в файл скрыть